Il est spécifiquement question ici d'ordinateurs portables de l'ère Windows XP équipés de disques durs tournant à 5.400 tours par minute. Et qui ne peuvent donc pas résister aux beats du hit 'Rhythm Nation' de Janet Jackson datant de 1989.

Sur son blog, l'ingénieur de Microsoft Raymond Chen indique que la chanson et la vidéo musicale intègrent une fréquence correspondant à celle des disques durs, ce qui risque de provoquer des perturbations. Dans les ordinateurs portables, ce problème est résolu en appliquant un filtre son qui bloque cette fréquence.

Bug officiel

Cela semble quelque peu suspect, surtout en cette période de vacances, mais le fait est que cette vulnérabilité a fait l'objet d'un numéro CVE officiel, qui est attribué à tout ce qui est bugs 'zero-day' et autres plus anciens. Dans ce cas, le bug CVE-2022-38392 pourrait non seulement provoquer le plantage de l'ordinateur portable sur lequel la chanson est reproduite, mais aussi d'autres appareils du genre proches.

Il s'agit là d'un bug qui est pour le moment particulièrement malaisé à reproduire. Chen ne révèle pas quel 'grand producteur' fabrique les ordinateurs portables concernés. Qui plus est, il est difficile d'encore trouver des ordinateurs portables datant de vingt ans, qui font tourner ces disques durs spécifiques. La popularité de la chanson n'est en outre pas (plus) telle que le bug se manifeste souvent encore aujourd'hui.

Il est spécifiquement question ici d'ordinateurs portables de l'ère Windows XP équipés de disques durs tournant à 5.400 tours par minute. Et qui ne peuvent donc pas résister aux beats du hit 'Rhythm Nation' de Janet Jackson datant de 1989. Sur son blog, l'ingénieur de Microsoft Raymond Chen indique que la chanson et la vidéo musicale intègrent une fréquence correspondant à celle des disques durs, ce qui risque de provoquer des perturbations. Dans les ordinateurs portables, ce problème est résolu en appliquant un filtre son qui bloque cette fréquence.Cela semble quelque peu suspect, surtout en cette période de vacances, mais le fait est que cette vulnérabilité a fait l'objet d'un numéro CVE officiel, qui est attribué à tout ce qui est bugs 'zero-day' et autres plus anciens. Dans ce cas, le bug CVE-2022-38392 pourrait non seulement provoquer le plantage de l'ordinateur portable sur lequel la chanson est reproduite, mais aussi d'autres appareils du genre proches.Il s'agit là d'un bug qui est pour le moment particulièrement malaisé à reproduire. Chen ne révèle pas quel 'grand producteur' fabrique les ordinateurs portables concernés. Qui plus est, il est difficile d'encore trouver des ordinateurs portables datant de vingt ans, qui font tourner ces disques durs spécifiques. La popularité de la chanson n'est en outre pas (plus) telle que le bug se manifeste souvent encore aujourd'hui.