Quatorze nationalités différentes étaient représentées lors de la phase finale, qui a rassemblé 700 participants et qui a été remportée par un Canadien devant un Norvégien.

Joke Vranken, une spécialiste en visualisation de données, a plus de dix ans d'expérience avec Excel, qu'elle utilise tous les jours.

"La finale internationale était plus difficile que le championnat belge, je suis donc vraiment contente d'être arrivée si loin. C'était aussi une expérience très sympa de pouvoir représenter notre petit pays", a-t-elle commenté, se disant très surprise par sa performance. La finale était constituée de trois parties: une course de relais des données, de la gymnastique graphique et une bataille de formules.

Le lauréat canadien a gagné un voyage à Seattle, aux Etats-Unis, où il travaillera à la nouvelle version d'Excel avec l'équipe de développeurs Microsoft.

Quatorze nationalités différentes étaient représentées lors de la phase finale, qui a rassemblé 700 participants et qui a été remportée par un Canadien devant un Norvégien. Joke Vranken, une spécialiste en visualisation de données, a plus de dix ans d'expérience avec Excel, qu'elle utilise tous les jours."La finale internationale était plus difficile que le championnat belge, je suis donc vraiment contente d'être arrivée si loin. C'était aussi une expérience très sympa de pouvoir représenter notre petit pays", a-t-elle commenté, se disant très surprise par sa performance. La finale était constituée de trois parties: une course de relais des données, de la gymnastique graphique et une bataille de formules. Le lauréat canadien a gagné un voyage à Seattle, aux Etats-Unis, où il travaillera à la nouvelle version d'Excel avec l'équipe de développeurs Microsoft.