C'est l'entreprise qui l'annonce elle-même dans un communiqué posté sur son site. Les agresseurs ont lancé leur attaque le 1er août et ont réussi à déverrouiller les systèmes IT de la chaîne, avant de télécharger des données personnelles, selon CASA. On ignore encore quelles données ont été volées précisément. La chaîne évoque des noms, adresse civiles, adresses e-mail, numéros de téléphone et de client qui pourraient par la suite être utilisés pour des attaques d'hameçonnage (phishing). Il n'y aurait pas eu de fuite de données de paiement du fait que CASA ne les traite pas elle-même.

La chaîne déclare qu'elle collabore avec des experts et avec les autorités de protection des données dans les pays où elle est active. CASA possède des magasins physiques et en ligne en Belgique notamment. Ces magasins restent par ailleurs ouverts.

C'est l'entreprise qui l'annonce elle-même dans un communiqué posté sur son site. Les agresseurs ont lancé leur attaque le 1er août et ont réussi à déverrouiller les systèmes IT de la chaîne, avant de télécharger des données personnelles, selon CASA. On ignore encore quelles données ont été volées précisément. La chaîne évoque des noms, adresse civiles, adresses e-mail, numéros de téléphone et de client qui pourraient par la suite être utilisés pour des attaques d'hameçonnage (phishing). Il n'y aurait pas eu de fuite de données de paiement du fait que CASA ne les traite pas elle-même.La chaîne déclare qu'elle collabore avec des experts et avec les autorités de protection des données dans les pays où elle est active. CASA possède des magasins physiques et en ligne en Belgique notamment. Ces magasins restent par ailleurs ouverts.