Le nombre d'avertissements lancés par l'appli a été de 618.903 exactement cette semaine. Tel est le total des personnes en Angleterre et au Pays de Galle qui doivent en principe respecter un auto-isolement. Il s'agit là d'une augmentation de 17 pour cent par rapport à la semaine précédente, et cela impacte aussi les entreprises, parce qu'il y a un risque de manque de personnel.

'Pingdemie'

La 'pingdemie' comme la qualifient les journaux britanniques, semble surtout être liée à la troisième vague de contaminations. Le 8 juillet dernier, la Grande-Bretagne recensa par exemple quelque 32.000 nouvelles infections. Si tant de personnes sont testées positives, il est logique que davantage de gens sont entrés en contact avec elles. De plus, les règles d'auto-isolement semblent assez confuses au Royaume-Uni. Les personnes entièrement vaccinées (quelque 70 pour cent dans ce pays) doivent se mettre en quarantaine après un contact enregistré par l'appli, ce qu'elles ne doivent par exemple pas faire, lorsqu'elles reviennent d'une zone rouge. On s'attend à ce que la règle pour les contacts 'Track and Trace' soit annulée le 16 août. L'appel à s'isoler de la part de l'appli est cependant un conseil, pas une obligation.

Le nombre de contaminations en Grande-Bretagne est depuis quelques semaines en nette hausse, et le Premier Ministre Boris Johnson prévient que cette augmentation pourrait se poursuivre, après qu'il ait supprimé toute une série de mesures corona plus tôt cette semaine.

Le nombre d'avertissements lancés par l'appli a été de 618.903 exactement cette semaine. Tel est le total des personnes en Angleterre et au Pays de Galle qui doivent en principe respecter un auto-isolement. Il s'agit là d'une augmentation de 17 pour cent par rapport à la semaine précédente, et cela impacte aussi les entreprises, parce qu'il y a un risque de manque de personnel.La 'pingdemie' comme la qualifient les journaux britanniques, semble surtout être liée à la troisième vague de contaminations. Le 8 juillet dernier, la Grande-Bretagne recensa par exemple quelque 32.000 nouvelles infections. Si tant de personnes sont testées positives, il est logique que davantage de gens sont entrés en contact avec elles. De plus, les règles d'auto-isolement semblent assez confuses au Royaume-Uni. Les personnes entièrement vaccinées (quelque 70 pour cent dans ce pays) doivent se mettre en quarantaine après un contact enregistré par l'appli, ce qu'elles ne doivent par exemple pas faire, lorsqu'elles reviennent d'une zone rouge. On s'attend à ce que la règle pour les contacts 'Track and Trace' soit annulée le 16 août. L'appel à s'isoler de la part de l'appli est cependant un conseil, pas une obligation.Le nombre de contaminations en Grande-Bretagne est depuis quelques semaines en nette hausse, et le Premier Ministre Boris Johnson prévient que cette augmentation pourrait se poursuivre, après qu'il ait supprimé toute une série de mesures corona plus tôt cette semaine.