Une amende de 500.000 livres infligée à Facebook en Grande-Bretagne

26/10/18 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Belga

Le contrôleur britannique du respect de la vie privée, l'Information Commissioner's Office (ICO), a condamné Facebook à une amende de 500.000 livres (565.000 euros), soit l'amende maximale possible, dans le cadre du scandale Cambridge Analytica.

Une amende de 500.000 livres infligée à Facebook en Grande-Bretagne

© ISOPIX

La raison de cette amende d'un montant de 565.000 euros environ après conversion, ce sont les "infractions sérieuses à la loi en matière de protection des données" que Facebook a commises lors du scandale Cambridge Analytica.

"Facebook a traité les informations personnelles des utilisateurs de manière déraisonnable en donnant aux développeurs d'applis accès à ces renseignements et ce, sans leur avoir demandé un accord clair et formel", selon l'ICO. Cela s'est passé entre 2007 et 2014. Même après la découverte de l'abus en décembre 2015, Facebook n'a pas consenti assez d'efforts pour éclaircir la situation et sécuriser les données des utilisateurs. De l'enquête réalisée par l'ICO, il apparaît que Cambridge Analytica a eu entre les mains les données de plus d'1 million de personnes en Grande-Bretagne par le truchement d'un appli de quiz sur Facebook.

Nos partenaires