Hier après-midi, nombre de stations de contrôle technique dans les provinces de Hainaut, Anvers et Limbourg ont été paralysées par de graves problèmes touchant les serveurs informatiques. Sans les ordinateurs, les contrôleurs ne peuvent travailler, et les centres ont donc dû fermer leurs portes."Nos informaticiens soupçonnent un virus", déclare la porte-parole Katrien De Coster de l'organisation centrale Goca. "Mais notre logiciel de sécurité de Symantec n'a rien détecté. Néanmoins, la protection de notre système est essentielle, et notre logiciel est par conséquent actualisé. Le département ICT continue à rechercher la cause exacte du problème."Les difficultés se prolongent aujourd'hui encore dans certaines stations, communique Goca. Dans les régions d'Anvers et du Hainaut, quelques centres de contrôle technique sont encore à l'arrêt. "Mais la plupart des stations sont de nouveau opérationnelles", ajoute De Coster. Il y a davantage de personnel sur place, et les centres ont ouvert plus tôt, afin de récupérer le retard. Tout usager qui accusera un jour de retard suite à la panne ne devra pas payer de supplément.

Hier après-midi, nombre de stations de contrôle technique dans les provinces de Hainaut, Anvers et Limbourg ont été paralysées par de graves problèmes touchant les serveurs informatiques. Sans les ordinateurs, les contrôleurs ne peuvent travailler, et les centres ont donc dû fermer leurs portes."Nos informaticiens soupçonnent un virus", déclare la porte-parole Katrien De Coster de l'organisation centrale Goca. "Mais notre logiciel de sécurité de Symantec n'a rien détecté. Néanmoins, la protection de notre système est essentielle, et notre logiciel est par conséquent actualisé. Le département ICT continue à rechercher la cause exacte du problème."Les difficultés se prolongent aujourd'hui encore dans certaines stations, communique Goca. Dans les régions d'Anvers et du Hainaut, quelques centres de contrôle technique sont encore à l'arrêt. "Mais la plupart des stations sont de nouveau opérationnelles", ajoute De Coster. Il y a davantage de personnel sur place, et les centres ont ouvert plus tôt, afin de récupérer le retard. Tout usager qui accusera un jour de retard suite à la panne ne devra pas payer de supplément.