BeCommerce, l'organisation sectorielle de l'e-commerce, a passé en revue toutes les boutiques web qui répondent à la définition de l'institution européenne des données Eurostat. Il s'agit donc de tous les sites web où on peut passer des commandes en ligne et pas ceux basés sur des paiements.

Un cinquième à Anvers

En tout, il existe en Belgique 45.116 boutiques web liées à une entreprise belge, dont un tiers a vu le jour au cours des cinq dernières années. Quasiment la moitié de ces magasins web belges opère dans le commerce de détail et de gros. De l'enquête, il ressort en outre que la plupart des boutiques web belges sont établies en Flandre: pas moins de 71 pour cent. Un cinquième de l'ensemble du paysage e-commercial est originaire de la province d'Anvers.

'L'e-commerce est plus ancré en Flandre qu'en Wallonie ou à Bruxelles', déclare Sofie Geeroms, managing director de BeCommerce. 'De notre Market Monitor, qui mesure les chiffres d'achat des consommateurs belges, il apparaissait depuis assez longtemps déjà que le Flamand achète nettement plus en ligne. Maintenant, il ressort que les entrepreneurs flamands ont davantage le réflexe de vendre (aussi) en ligne que ceux du reste du pays.'

Jeunes pousses ou entreprises unipersonnelles

Contre toute attente, la plupart des boutiques web belges ne sont pas de grandes entreprises, mais plutôt de petites startups, voire des firmes unipersonnelles. Le magasin web belge ne possède en moyenne qu'un à cinq employés et enregistre moins d'un million d'euros de chiffre d'affaires. Un cinquième des boutiques web belges sont exploitées par des indépendants.

BeCommerce, l'organisation sectorielle de l'e-commerce, a passé en revue toutes les boutiques web qui répondent à la définition de l'institution européenne des données Eurostat. Il s'agit donc de tous les sites web où on peut passer des commandes en ligne et pas ceux basés sur des paiements.En tout, il existe en Belgique 45.116 boutiques web liées à une entreprise belge, dont un tiers a vu le jour au cours des cinq dernières années. Quasiment la moitié de ces magasins web belges opère dans le commerce de détail et de gros. De l'enquête, il ressort en outre que la plupart des boutiques web belges sont établies en Flandre: pas moins de 71 pour cent. Un cinquième de l'ensemble du paysage e-commercial est originaire de la province d'Anvers.'L'e-commerce est plus ancré en Flandre qu'en Wallonie ou à Bruxelles', déclare Sofie Geeroms, managing director de BeCommerce. 'De notre Market Monitor, qui mesure les chiffres d'achat des consommateurs belges, il apparaissait depuis assez longtemps déjà que le Flamand achète nettement plus en ligne. Maintenant, il ressort que les entrepreneurs flamands ont davantage le réflexe de vendre (aussi) en ligne que ceux du reste du pays.'Contre toute attente, la plupart des boutiques web belges ne sont pas de grandes entreprises, mais plutôt de petites startups, voire des firmes unipersonnelles. Le magasin web belge ne possède en moyenne qu'un à cinq employés et enregistre moins d'un million d'euros de chiffre d'affaires. Un cinquième des boutiques web belges sont exploitées par des indépendants.