Le parlementaire néerlandais Jos Hessels (CDA) a souligné que de nombreux Luxembourgeois "bénéficient" du 'roaming' sans le demander. "Comme les émetteurs belges sont 13 fois plus puissants que les luxembourgeois, ceux-ci sont neutralisés et le Luxembourgeois utilise d'office alors le réseau belge." Le problème serait similaire à la frontière entre les Pays-Bas et la Belgique.

Dans ces conditions, la fraction démocrate-chrétienne au Parlement du Benelux a plaidé par la voix de Michel Lebrun (cdH) en séance plénière du 7 décembre pour la suppression du 'roaming' dans les zones frontalières. Certains parlementaires vont même jusqu'à demander un tarif local commun à l'ensemble du Benelux. "Il n'y aurait alors qu'un seul tarif d'Amsterdam à Echternach", explique-t-on. Mais avant qu'un tel système soit mis en oeuvre, il faudra l'accord de la Commission européenne.

Source: Belga

Le parlementaire néerlandais Jos Hessels (CDA) a souligné que de nombreux Luxembourgeois "bénéficient" du 'roaming' sans le demander. "Comme les émetteurs belges sont 13 fois plus puissants que les luxembourgeois, ceux-ci sont neutralisés et le Luxembourgeois utilise d'office alors le réseau belge." Le problème serait similaire à la frontière entre les Pays-Bas et la Belgique. Dans ces conditions, la fraction démocrate-chrétienne au Parlement du Benelux a plaidé par la voix de Michel Lebrun (cdH) en séance plénière du 7 décembre pour la suppression du 'roaming' dans les zones frontalières. Certains parlementaires vont même jusqu'à demander un tarif local commun à l'ensemble du Benelux. "Il n'y aurait alors qu'un seul tarif d'Amsterdam à Echternach", explique-t-on. Mais avant qu'un tel système soit mis en oeuvre, il faudra l'accord de la Commission européenne. Source: Belga