Des développeurs de software de l'Aloha Browser ont trouvé deux symboles Unicode, dont un en indien, capables de faire se crasher plusieurs applis sur iOS. Voilà ce qu'annonce le site technologique TechCrunch. Le bug rendrait vulnérables tant les iPhone, les iPad, les Mac que les iWatch et entrerait en action, dès qu'un appareil d'Apple tenterait d'afficher sur son écran lesdits symboles dans la police de caractères par défaut San Francisco.

Lorsqu'un des deux symboles, qui figurent dans un alphabet Unicode non-anglais (et donc pas 'standard'), s'affiche dans une appli, celle-ci se plante aussitôt. Dans de nombreux cas, l'appli doit alors être complètement réinstallée. Il s'agit là aussi d'un bug assez commun. Des logiciels tels Mail, Twitter, Slack, Instagram, Facebook et Chrome y sont tous vulnérables.

Chez Apple, on déclare à TechCrunch qu'une mise à jour est en préparation. Ce n'est pas la première fois qu'Unicode, une manière standardisée de reproduire du texte en plusieurs langues, provoque de fortes migraines chez Apple. En 2015 déjà, une série de caractères arabes était capable de surcharger la mémoire de l'iPhone, ce qui entraînait un crash.