L'objectif était que le ministre allemand de l'économie Peter Altmaier présente hier mardi le projet Gaia-X lors du salon technologique Digital Summit à Dortmund. Après une allocution, il est cependant tombé subitement du podium, puis transporté à l'hôpital.

En préambule à la présentation, on avait reçu déjà quelques informations à propos du service 'cloud' par la presse allemande. Gaia-X, d'après le nom de la déesse de la nature et de la Terre, devrait être mis en oeuvre d'ici la fin de l'année prochaine. De grandes entreprises allemandes telles Bosch, SAP, Deutsche Telekom, Deutsche Bank et Siemens seront impliquées dans son développement, de même que d'autres partenaires européens, surtout français.

Avec ce projet commun, l'Allemagne et la France veulent ériger une "infrastructure de données sûre". "Les données sont les principaux éléments de l'avenir. Voilà pourquoi l'Allemagne et l'Europe nécessitent une infrastructure qui garantisse la souveraineté et permette de partager davantage les données et ce, de manière sécurisée", selon le gouvernement allemand.