Voilà qui semble ouvrir un peu plus la porte à Huawei de fournir certains 'éléments non fondamentaux' pour le réseau 5G britannique. Johnson avait précédemment déjà appelé les opposants à Huawei à présenter des alternatives à la technologie des Chinois. La décision finale sur le déploiement de la 5G sera prise aujourd'hui.

Huawei est accusée par les Etats-Unis de pratiques d'espionnage notamment. Ce pays estime que ce serait un "non-sens" de la part des Britanniques que d'utiliser la technologie d'Huawei.

L'affaire Huawei est un véritable problème pour Johnson. S'il choisit le camp américain et rejette Huawei, cela pourrait freiner l'essor technologique de la Grande-Bretagne. Il avait en effet précédemment promis à ses électeurs un déploiement rapide de la 5G. Opter pour Huawei pourrait aussi brouiller les liens avec les Etats-Unis, notamment la collaboration dans le domaine des services de renseignements. En outre, cela pourrait compliquer les négociations commerciales avec ce fidèle allié.

Voilà qui semble ouvrir un peu plus la porte à Huawei de fournir certains 'éléments non fondamentaux' pour le réseau 5G britannique. Johnson avait précédemment déjà appelé les opposants à Huawei à présenter des alternatives à la technologie des Chinois. La décision finale sur le déploiement de la 5G sera prise aujourd'hui.Huawei est accusée par les Etats-Unis de pratiques d'espionnage notamment. Ce pays estime que ce serait un "non-sens" de la part des Britanniques que d'utiliser la technologie d'Huawei.L'affaire Huawei est un véritable problème pour Johnson. S'il choisit le camp américain et rejette Huawei, cela pourrait freiner l'essor technologique de la Grande-Bretagne. Il avait en effet précédemment promis à ses électeurs un déploiement rapide de la 5G. Opter pour Huawei pourrait aussi brouiller les liens avec les Etats-Unis, notamment la collaboration dans le domaine des services de renseignements. En outre, cela pourrait compliquer les négociations commerciales avec ce fidèle allié.