La police allemande a démantelé un réseau international de cybercriminels.

Les principaux suspects sont cinq Estoniens, deux Allemands et un Britannique. En Allemagne, l'enquête a été effectuée en collaboration avec les polices estonienne et britannique. "L'enquête ciblait des fraudeurs sur internet et des créateurs de chevaux de Troyes", peut-on lire sur le communiqué de la police de Baden-Württemberg et de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Les suspects auraient magouillé plus de 260 transactions bancaires au moyen de chevaux de Troyes. "Mais", indique la police, "grâce à la collaboration entre les services policiers, une perte d'1,2 million d'euros a pu être évitée". Quelque 2,5 millions de PC, dont 400.000 en Allemagne, ont été contaminés.

Source: Belga

La police allemande a démantelé un réseau international de cybercriminels. Les principaux suspects sont cinq Estoniens, deux Allemands et un Britannique. En Allemagne, l'enquête a été effectuée en collaboration avec les polices estonienne et britannique. "L'enquête ciblait des fraudeurs sur internet et des créateurs de chevaux de Troyes", peut-on lire sur le communiqué de la police de Baden-Württemberg et de Rhénanie du Nord-Westphalie. Les suspects auraient magouillé plus de 260 transactions bancaires au moyen de chevaux de Troyes. "Mais", indique la police, "grâce à la collaboration entre les services policiers, une perte d'1,2 million d'euros a pu être évitée". Quelque 2,5 millions de PC, dont 400.000 en Allemagne, ont été contaminés. Source: Belga