Ce sont les communes elles-mêmes qui signalent l'incident par la voie d'un communiqué conjoint. A cause de l'attaque, des fichiers ont été cryptés et ne sont plus accessibles. Il semble s'agir d'une contamination à un rançongiciel ('ransomware'). 'Le système en question a été examiné dans le détail par une agence spécialisée dans la cybersécurité. L'examen a démontré qu'il n'y avait pas d'indication de vol de données', indiquent les communes.

Poursuite des services

Le focus des communes et du fournisseur du système administratif a été ces derniers temps de poursuivre les services. Ceux-ci se déroulent entre-temps comme d'habitude. Cela signifie entre autres que les habitants bénéficiaires d'une aide de la part des communes concernées la reçoivent au moment prévu.

'Le fournisseur du système administratif a travaillé d'arrache-pied pour rendre le système à nouveau opérationnel dans les plus brefs délais. Le système peut désormais être utilisé de manière sécurisée. Ce système sert à traiter entre autres les demandes de prestations d'assistance sociale, d'allocations énergétiques, ainsi que les demandes dans le cadre de la loi d'aide sociale et d'aide à la jeunesse', indiquent les communes.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Ce sont les communes elles-mêmes qui signalent l'incident par la voie d'un communiqué conjoint. A cause de l'attaque, des fichiers ont été cryptés et ne sont plus accessibles. Il semble s'agir d'une contamination à un rançongiciel ('ransomware'). 'Le système en question a été examiné dans le détail par une agence spécialisée dans la cybersécurité. L'examen a démontré qu'il n'y avait pas d'indication de vol de données', indiquent les communes.Le focus des communes et du fournisseur du système administratif a été ces derniers temps de poursuivre les services. Ceux-ci se déroulent entre-temps comme d'habitude. Cela signifie entre autres que les habitants bénéficiaires d'une aide de la part des communes concernées la reçoivent au moment prévu.'Le fournisseur du système administratif a travaillé d'arrache-pied pour rendre le système à nouveau opérationnel dans les plus brefs délais. Le système peut désormais être utilisé de manière sécurisée. Ce système sert à traiter entre autres les demandes de prestations d'assistance sociale, d'allocations énergétiques, ainsi que les demandes dans le cadre de la loi d'aide sociale et d'aide à la jeunesse', indiquent les communes.En collaboration avec Dutch IT-Channel.