Du Trendbarometer 2014, une étude annuelle effectuée auprès de milliers de Belges, il apparaît qu'un quart de nos compatriotes commencent à se lasser progressivement des médias sociaux et y passeront donc moins de temps l'an prochain.

Ce qui est étonnant, c'est que dans 40 pour cent des cas, il s'agit d'utilisateurs âgés entre 20 et 35 ans. Un homme sur trois en a assez des médias sociaux, et une femme sur quatre.
Un autre quart des personnes interrogées ne veut même plus rien avoir affaire avec des sites comme Facebook et Twitter.

1,6 pour cent indique par contre vouloir passer plus de temps sur ces sites en 2014, contre 5 pour cent l'année dernière encore.

Du Trendbarometer 2014, une étude annuelle effectuée auprès de milliers de Belges, il apparaît qu'un quart de nos compatriotes commencent à se lasser progressivement des médias sociaux et y passeront donc moins de temps l'an prochain. Ce qui est étonnant, c'est que dans 40 pour cent des cas, il s'agit d'utilisateurs âgés entre 20 et 35 ans. Un homme sur trois en a assez des médias sociaux, et une femme sur quatre. Un autre quart des personnes interrogées ne veut même plus rien avoir affaire avec des sites comme Facebook et Twitter. 1,6 pour cent indique par contre vouloir passer plus de temps sur ces sites en 2014, contre 5 pour cent l'année dernière encore.