Les pompiers de la zone d'assistance Noord-Limburg a reçu samedi vers 23H30' un appel faisant état d'un pylône GSM en feu à proximité du terrain de football Sporting Grote Heide à Pelt. La police et un expert en incendies ont effectué un examen approfondi des traces hier dimanche, et le parquet du Limbourg mène l'enquête. On soupçonne fortement que le feu ait été bouté intentionnellement, puisque le grillage cernant le pylône a été cisaillé.

Véritable contagion

Aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne, on assiste à une véritable contagion de pylônes GSM auxquels on a mis le feu. Selon des activistes, le rayonnement émis par les antennes 5G seraient nocifs pour la santé et l'environnement. Certains adeptes des théories du complot suggéreraient aussi qu'il existe un lien entre la 5G et la propagation du coronavirus, mais il n'existe aucune preuve qu'il en soit ainsi. En Grande-Bretagne, la police surveille de près les pylônes d'antennes GSM.

Dimanche, le parquet du Limbourg se refusait encore de confirmer si le pylône incendié à Pelt s'inscrivait dans ce contexte. Pelt est cependant l'une des trente zones, où Proximus fut le premier opérateur dans notre pays à lancer ce mois-ci le déploiement de la 5G. Un porte-parole de l'entreprise télécom signale toutefois que le pylône GSM en question n'est pas équipé de la technologie 5G. 'Ce n'est pas un pylône de Proximus', insiste-t-il.

Les pompiers de la zone d'assistance Noord-Limburg a reçu samedi vers 23H30' un appel faisant état d'un pylône GSM en feu à proximité du terrain de football Sporting Grote Heide à Pelt. La police et un expert en incendies ont effectué un examen approfondi des traces hier dimanche, et le parquet du Limbourg mène l'enquête. On soupçonne fortement que le feu ait été bouté intentionnellement, puisque le grillage cernant le pylône a été cisaillé.Véritable contagionAux Pays-Bas et en Grande-Bretagne, on assiste à une véritable contagion de pylônes GSM auxquels on a mis le feu. Selon des activistes, le rayonnement émis par les antennes 5G seraient nocifs pour la santé et l'environnement. Certains adeptes des théories du complot suggéreraient aussi qu'il existe un lien entre la 5G et la propagation du coronavirus, mais il n'existe aucune preuve qu'il en soit ainsi. En Grande-Bretagne, la police surveille de près les pylônes d'antennes GSM.Dimanche, le parquet du Limbourg se refusait encore de confirmer si le pylône incendié à Pelt s'inscrivait dans ce contexte. Pelt est cependant l'une des trente zones, où Proximus fut le premier opérateur dans notre pays à lancer ce mois-ci le déploiement de la 5G. Un porte-parole de l'entreprise télécom signale toutefois que le pylône GSM en question n'est pas équipé de la technologie 5G. 'Ce n'est pas un pylône de Proximus', insiste-t-il.