Une étude américaine démontre qu'il est possible d'apprendre à des cochons à piloter un curseur à l'écran au moyen d'un joystick, afin de recevoir ensuite une récompense.

Les chercheurs ont testé quatre porcs appelés Hamlet, Omelette, Ebony et Ivory, qui devaient amener un curseur vers un mur latéral sur l'écran. Ensuite, cela s'est compliqué, puisqu'on leur proposa un nombre différent de murs. Les murs se réduisirent aussi en taille, afin d'augmenter encore le degré de difficulté.

Plus que simplement du hasard

Les tests ont évidemment été précédés par du travail préliminaire. Pendant deux semaines, les cochons furent entraînés à toucher le joystick (avec récompense à la clé). Ensuite, on leur apprit à fixer l'écran. L'expérience proprement dite pouvait alors débuter. Deux semaines durant, ils furent placés cinq fois par jour face à l'écran, et leurs progrès furent mesurés.

Candace C. Croney en Sara T. Boysen
© Candace C. Croney en Sara T. Boysen

Les chercheurs estiment que les cochons s'en tirèrent sensiblement mieux que s'il s'était agi d'un pur hasard. Deux d'entre eux parvinrent dans un jeu à deux murs à piloter le curseur vers l'un d'eux dans respectivement 70 et 78 pour cent des cas. Vous trouverez ici les résultats complets et les méthodes de test.

Pour le test, on utilisa du très vieux matériel, à savoir un PC IBM 386 à écran couleur de 30 centimètres et un joystick analogique Flight Pro, modèle SV-215, même s'il fut physiquement mis à niveau vers un stick plus rond.

Candace C. Croney en Sara T. Boysen
© Candace C. Croney en Sara T. Boysen

Même sans récompense

Ce qui est étonnant, c'est que les cochons ont aussi joué au bout d'un certain temps sans être récompensés avec de la nourriture. Ils y étaient encouragés par les chercheurs, ce qui leur suffisait pour continuer de jouer. Les chercheurs observèrent ainsi que les bêtes étaient également sensibles à la motivation sociale sous la forme de paroles d'encouragement.

On savait déjà des cochons qu'ils identifiaient des éléments tels que la clarté, la couleur ou les différences spatiales, mais on sait maintenant qu'ils réagissent aussi aux gestes et à la communication verbale.

L'utilité d'une telle recherche est à chercher relativement loin, mais les chercheurs font observer que constater de telles capacités chez les porcs peut s'avérer utile pour leur proposer l'une ou l'autre technologie, comme par exemple des leviers ou des écrans tactiles pour recevoir de la nourriture.

Une étude américaine démontre qu'il est possible d'apprendre à des cochons à piloter un curseur à l'écran au moyen d'un joystick, afin de recevoir ensuite une récompense.Les chercheurs ont testé quatre porcs appelés Hamlet, Omelette, Ebony et Ivory, qui devaient amener un curseur vers un mur latéral sur l'écran. Ensuite, cela s'est compliqué, puisqu'on leur proposa un nombre différent de murs. Les murs se réduisirent aussi en taille, afin d'augmenter encore le degré de difficulté.Les tests ont évidemment été précédés par du travail préliminaire. Pendant deux semaines, les cochons furent entraînés à toucher le joystick (avec récompense à la clé). Ensuite, on leur apprit à fixer l'écran. L'expérience proprement dite pouvait alors débuter. Deux semaines durant, ils furent placés cinq fois par jour face à l'écran, et leurs progrès furent mesurés.Les chercheurs estiment que les cochons s'en tirèrent sensiblement mieux que s'il s'était agi d'un pur hasard. Deux d'entre eux parvinrent dans un jeu à deux murs à piloter le curseur vers l'un d'eux dans respectivement 70 et 78 pour cent des cas. Vous trouverez ici les résultats complets et les méthodes de test.Pour le test, on utilisa du très vieux matériel, à savoir un PC IBM 386 à écran couleur de 30 centimètres et un joystick analogique Flight Pro, modèle SV-215, même s'il fut physiquement mis à niveau vers un stick plus rond.Ce qui est étonnant, c'est que les cochons ont aussi joué au bout d'un certain temps sans être récompensés avec de la nourriture. Ils y étaient encouragés par les chercheurs, ce qui leur suffisait pour continuer de jouer. Les chercheurs observèrent ainsi que les bêtes étaient également sensibles à la motivation sociale sous la forme de paroles d'encouragement.On savait déjà des cochons qu'ils identifiaient des éléments tels que la clarté, la couleur ou les différences spatiales, mais on sait maintenant qu'ils réagissent aussi aux gestes et à la communication verbale.L'utilité d'une telle recherche est à chercher relativement loin, mais les chercheurs font observer que constater de telles capacités chez les porcs peut s'avérer utile pour leur proposer l'une ou l'autre technologie, comme par exemple des leviers ou des écrans tactiles pour recevoir de la nourriture.