Un pirate russe passe aux aveux aux Etats-Unis

13/09/18 à 12:20 - Mise à jour à 12:19

Source: Datanews

Un hacker russe prévenu aux Etats-Unis est passé aux aveux. Peter Levasjov aurait, selon lui, dirigé le sinistre botnet Kelihos, un réseau de dizaines de milliers d'ordinateurs piratés et regroupés.

Un pirate russe passe aux aveux aux Etats-Unis

© Getty Images/iStockphoto

Levasjov, qui se faisait appeler Petr Severa, était occupé depuis les années nonante du siècle dernier déjà à tenter de s'infiltrer dans les ordinateurs d'autrui. C'est en 2010 qu'un botnet appelé Kelihos fut découvert.

Kelihos interceptait les noms d'utilisateur, mots de passe, données de cartes de crédit et autres informations personnelles de personnes ne soupçonnant rien. Ces renseignements étaient alors vendus à prix d'or sur le marché noir. Kelihos diffusa en outre des milliards de messages de spam (pourriels) par jour. Les ordinateurs piratés pouvaient également être utilisés pour lancer des attaques DDoS et pour propager des rançongiciels (ransomware). D'autres cybercriminels pouvaient, moyennant paiement, exploiter également ledit réseau.

Levasjov fut arrêté en avril de l'année dernière lors d'un séjour de vacances en famille en Espagne. Le pays le livra alors aux Etats-Unis. C'est le 6 septembre de l'an prochain qu'il connaîtra la sanction qui lui sera imposée.

Les Etats-Unis poursuivent quelques autres importants pirates russes, tels Jevgeni Nikoelin et Andrej Tjoerin. De son côté, Roman Seleznev fut appréhendé aux Maldives et purge actuellement une peine de 27 ans de prison aux Etats-Unis. Un autre hacker russe encore, Alexander Vinnik, est emprisonné en Grèce. Les Etats-Unis, la Russie et la France ont demandé son extradition.

Nos partenaires