Kelihos était actif depuis 2010 et se composait de dizaines de milliers d'ordinateurs dont on avait pris le contrôle et qui étaient associés pour constituer ce qu'on appelle un botnet. Ce réseau interceptait des noms d'utilisateur et des mots de passe de personnes ne soupçonnant rien.

Kelihos a aussi diffusé des milliards de mails de spam (messages indésirables) par jour. Le réseau a propagé également des rançongiciels (ransomware). D'autres cybercriminels pouvaient contre paiement exploiter le réseau en question.

Le botnet a été démantelé par le FBI, le département de recherche fédéral américain. En avril de l'année dernière, Levasjov, alias Severa, fut arrêté à Barcelone, où il était en vacances avec sa famille.