Ce sont des chercheurs de l'université Ben Gurion en Israël qui ont découvert cette technique, qu'ils ont appelée ''speake(a)r'', un acronyme de 'speaker' et 'ear'. La technique en question consiste à adapter la carte-son d'un ordinateur. Si la sortie est transformée en une entrée, le trajet du son est alors inversé et ne va pas de l'ordinateur vers l'utilisateur mais inversement. Et à cause des paramètres de la carte-son, il n'y a pas de parade possible. Le pirate doit cependant se trouver dans les environs, afin de capter le son, car le signal ne peut parcourir plus de quelques mètres. (ANP)

Ce sont des chercheurs de l'université Ben Gurion en Israël qui ont découvert cette technique, qu'ils ont appelée ''speake(a)r'', un acronyme de 'speaker' et 'ear'. La technique en question consiste à adapter la carte-son d'un ordinateur. Si la sortie est transformée en une entrée, le trajet du son est alors inversé et ne va pas de l'ordinateur vers l'utilisateur mais inversement. Et à cause des paramètres de la carte-son, il n'y a pas de parade possible. Le pirate doit cependant se trouver dans les environs, afin de capter le son, car le signal ne peut parcourir plus de quelques mètres. (ANP)