En décembre déjà, nous écrivions que Hotz était occupé à construire une voiture autonome. Il affirmait à l'époque pouvoir supplanter Tesla avec le pilote automatique qu'il avait conçu pour sa Honda.

Or voici qu'à présent, il reçoit 3,1 millions de dollars et gagne la confiance d'un important investisseur: Andreesen Horowitz. Cela lui permettra d'agrandir son atelier (son garage) et de recruter plus de personnel pour son projet. L'investisseur Chris Dixon d'Andreesen Horowitz a annoncé dans un blog sur Medium être très enthousiaste à propos du projet de Hotz: 'J'ai testé sa voiture avec quelques amis experts en intelligence artificielle et j'ai apprécié le système d'auto-apprentissage qu'il a conçu. Je suis convaincu que le système de George constitue un exemple d'école de 'l'effet WhatsApp' qui se manifeste à présent en matière d'intelligence artificielle.'

Avec une très petite équipe, Whatsapp a réussi à révolutionner le monde du SMS. Dixon voit Hotz faire de même dans le secteur des voitures autonomes. Car Hotz entend vendre avec son entreprise Comma.ai des packs de 1.000 dollars permettant de transformer des voitures normales en autos autonomes. Pour cela, il faut cependant que la voiture soit équipée de freins automatiques et d'une direction assistée électronique.

Les constructeurs de voitures autonomes peuvent également utiliser le logiciel de Hotz. Comme le système qu'il a imaginé, apprend entièrement de lui-même, il a tout intérêt à ce qu'il soit utilisé dans le plus de véhicules possibles.

En décembre déjà, nous écrivions que Hotz était occupé à construire une voiture autonome. Il affirmait à l'époque pouvoir supplanter Tesla avec le pilote automatique qu'il avait conçu pour sa Honda.Or voici qu'à présent, il reçoit 3,1 millions de dollars et gagne la confiance d'un important investisseur: Andreesen Horowitz. Cela lui permettra d'agrandir son atelier (son garage) et de recruter plus de personnel pour son projet. L'investisseur Chris Dixon d'Andreesen Horowitz a annoncé dans un blog sur Medium être très enthousiaste à propos du projet de Hotz: 'J'ai testé sa voiture avec quelques amis experts en intelligence artificielle et j'ai apprécié le système d'auto-apprentissage qu'il a conçu. Je suis convaincu que le système de George constitue un exemple d'école de 'l'effet WhatsApp' qui se manifeste à présent en matière d'intelligence artificielle.'Avec une très petite équipe, Whatsapp a réussi à révolutionner le monde du SMS. Dixon voit Hotz faire de même dans le secteur des voitures autonomes. Car Hotz entend vendre avec son entreprise Comma.ai des packs de 1.000 dollars permettant de transformer des voitures normales en autos autonomes. Pour cela, il faut cependant que la voiture soit équipée de freins automatiques et d'une direction assistée électronique.Les constructeurs de voitures autonomes peuvent également utiliser le logiciel de Hotz. Comme le système qu'il a imaginé, apprend entièrement de lui-même, il a tout intérêt à ce qu'il soit utilisé dans le plus de véhicules possibles.