Gartner prévoit pour cette année la vente de 2,16 milliards d'appareils (ordinateurs portables, de bureau, ultramobiles, tablettes et téléphones mobiles) contre 2,15 milliards l'année dernière. La majorité d'entre eux (quasiment 1,18 milliard) se composerait de téléphones mobiles.

L'analyste de marché s'attend à ce que la percée des réseaux 5G fasse croître la demande de téléphones correspondants. Cette année, il s'agirait de 12 pour cent des appareils, pour atteindre 43 pour cent en 2022. Récemment encore, la fédération sectorielle GSMA avait averti que la 5G ne provoquerait pas un énorme bond en avant du marché des smartphones, mais il y aurait donc bel et bien une hausse. Selon Gartner, la progression se manifestera surtout en Chine et sur les marchés émergents dans la zone Asie-Pacifique.

Pour les ordinateurs portables et de bureau traditionnels, Gartner table cette année sur la vente de 178,2 millions d'exemplaires. Ce montant devrait régresser dans les années à venir pour s'établir à 161,6 millions en 2022.

Au niveau des ultramobiles (ordinateurs portables très minces et légers, mais aussi les tablettes) dans le segment premium, l'analyste s'attend à une progression de 72,5 millions aujourd'hui à 80 millions d'ici deux ans. Par contre, les ultramobiles dans le segment 'basic & utility', à savoir les appareils les meilleur marché, reculeraient de 138,7 millions à 132,4 millions d'unités.

Pour ce qui est des PC, Gartner table pour cette année de nouveau sur une diminution suite à la fin de la migration vers Windows 10. La semaine dernière encore, Gartner annonçait une croissance sur ce même marché grâce à Windows 10, mais il s'agissait en l'occurrence des chiffres de ventes de 2019. La satisfaction sur ce marché est donc d'une durée relativement limitée.

Gartner prévoit pour cette année la vente de 2,16 milliards d'appareils (ordinateurs portables, de bureau, ultramobiles, tablettes et téléphones mobiles) contre 2,15 milliards l'année dernière. La majorité d'entre eux (quasiment 1,18 milliard) se composerait de téléphones mobiles.L'analyste de marché s'attend à ce que la percée des réseaux 5G fasse croître la demande de téléphones correspondants. Cette année, il s'agirait de 12 pour cent des appareils, pour atteindre 43 pour cent en 2022. Récemment encore, la fédération sectorielle GSMA avait averti que la 5G ne provoquerait pas un énorme bond en avant du marché des smartphones, mais il y aurait donc bel et bien une hausse. Selon Gartner, la progression se manifestera surtout en Chine et sur les marchés émergents dans la zone Asie-Pacifique.Pour les ordinateurs portables et de bureau traditionnels, Gartner table cette année sur la vente de 178,2 millions d'exemplaires. Ce montant devrait régresser dans les années à venir pour s'établir à 161,6 millions en 2022.Au niveau des ultramobiles (ordinateurs portables très minces et légers, mais aussi les tablettes) dans le segment premium, l'analyste s'attend à une progression de 72,5 millions aujourd'hui à 80 millions d'ici deux ans. Par contre, les ultramobiles dans le segment 'basic & utility', à savoir les appareils les meilleur marché, reculeraient de 138,7 millions à 132,4 millions d'unités.Pour ce qui est des PC, Gartner table pour cette année de nouveau sur une diminution suite à la fin de la migration vers Windows 10. La semaine dernière encore, Gartner annonçait une croissance sur ce même marché grâce à Windows 10, mais il s'agissait en l'occurrence des chiffres de ventes de 2019. La satisfaction sur ce marché est donc d'une durée relativement limitée.