Il s'agit d'un 'patch urgent' spécial émis en dehors du schéma mensuel habituel 'Patch Tuesday'. Microsoft réagit ainsi à une précédente mise en garde d'Intel.

Toute cette affaire est la conséquence de quelques failles découvertes dans une grande partie des CPU les plus utilisés au monde. Les bugs avaient été appelés Spectre et Meltdown. Mais les premiers correctifs sortis par Intel en vue de résoudre les problèmes étaient de si piètre qualité qu'ils causaient des problèmes de redémarrage des ordinateurs sur lesquels ils étaient installés. Le patch Spectre fut retiré du web, mais fut quand même introduit dans une mise à jour de Microsoft. Et c'est cette update intégrant le correctif Spectre que Microsoft tente à présent d'annuler.

Sur le site web de son centre de sécurité, Intel a publié une liste complète de toutes les générations de CPU touchés par les failles Spectre et Meltdown. On y trouve aussi un document reprenant des directives spécifiques pour l'installation des patches (corrects cette fois, on l'espère!) convenant à chaque type de processeur.