SK Broadband fournit des services réseautiques en Corée du Sud et a intenté un procès à Netflix pour que cette dernière lui rembourse les coûts du supplément de trafic internet et de maintenance. Selon SK Broadband, la popularité de quelques séries de Netflix a fait en sorte que le trafic internet a fortement augmenté dans le pays.

Précédemment déjà, un juge avait estimé que Netflix devait accorder un dédommagement 'correct' pour l'utilisation du réseau, ce que réclame aussi une partie de la gent politique sud-coréenne.

Quand le streaming mise sur le drame

Les services de streaming tels Netflix ont ces dernières années fortement augmenté en popularité dans le pays, notamment avec des séries coréennes dramatiques comme 'D.P.' et 'Squid Game'. Cette dernière est même devenue aujourd'hui la série la populaire du service au niveau mondial.

Netflix est ainsi aussi le deuxième plus grand stimulateur de trafic internet en Corée du Sud, après YouTube. Or aucun des deux services ne verse de dédommagement aux fournisseurs télécoms, ce que font par exemple Amazon, Apple et Facebook, selon SK Broadband. L'entreprise évalue les arriérés à payer par Netflix à quelque vingt millions d'euros. Chez Netflix, on déclare vouloir dialoguer avec SK Broadband et avoir aussi intenté un procès qui devrait se tenir en décembre.

SK Broadband fournit des services réseautiques en Corée du Sud et a intenté un procès à Netflix pour que cette dernière lui rembourse les coûts du supplément de trafic internet et de maintenance. Selon SK Broadband, la popularité de quelques séries de Netflix a fait en sorte que le trafic internet a fortement augmenté dans le pays.Précédemment déjà, un juge avait estimé que Netflix devait accorder un dédommagement 'correct' pour l'utilisation du réseau, ce que réclame aussi une partie de la gent politique sud-coréenne.Les services de streaming tels Netflix ont ces dernières années fortement augmenté en popularité dans le pays, notamment avec des séries coréennes dramatiques comme 'D.P.' et 'Squid Game'. Cette dernière est même devenue aujourd'hui la série la populaire du service au niveau mondial.Netflix est ainsi aussi le deuxième plus grand stimulateur de trafic internet en Corée du Sud, après YouTube. Or aucun des deux services ne verse de dédommagement aux fournisseurs télécoms, ce que font par exemple Amazon, Apple et Facebook, selon SK Broadband. L'entreprise évalue les arriérés à payer par Netflix à quelque vingt millions d'euros. Chez Netflix, on déclare vouloir dialoguer avec SK Broadband et avoir aussi intenté un procès qui devrait se tenir en décembre.