Le nouveau cheval de Troie se présente comme une mise à jour des navigateurs Firefox et Chrome. Si vous téléchargez cette mise à jour factice et que vous êtes connecté à Facebook, le malware (maliciel) a accès à votre profil. Ensuite, le virus se met à effectuer des choses à votre place (aimer, partager et poster, ajouter des amis, adhérer à certains groupes et chatter). Il est même possible qu'il place des messages provocateurs sur votre profil, qui contiennent des liens vers un autre contenu dangereux.

Le malware a été découvert au Brésil, mais le virus serait aussi capable d'infecter les utilisateurs de Firefox et de Chrome dans d'autres pays.

Microsoft n'a cependant pas encore fait connaître l'étendue de l'infection. L'on ne sait pas non plus clairement comment un PC peut être contaminé par le virus, mais Microsoft recommande en tout cas d'actualiser autant que possible votre logiciel de sécurité.

Le nouveau cheval de Troie se présente comme une mise à jour des navigateurs Firefox et Chrome. Si vous téléchargez cette mise à jour factice et que vous êtes connecté à Facebook, le malware (maliciel) a accès à votre profil. Ensuite, le virus se met à effectuer des choses à votre place (aimer, partager et poster, ajouter des amis, adhérer à certains groupes et chatter). Il est même possible qu'il place des messages provocateurs sur votre profil, qui contiennent des liens vers un autre contenu dangereux. Le malware a été découvert au Brésil, mais le virus serait aussi capable d'infecter les utilisateurs de Firefox et de Chrome dans d'autres pays. Microsoft n'a cependant pas encore fait connaître l'étendue de l'infection. L'on ne sait pas non plus clairement comment un PC peut être contaminé par le virus, mais Microsoft recommande en tout cas d'actualiser autant que possible votre logiciel de sécurité.