Des applis telles iRail, Skipr, Citymapper, mais aussi Google Maps ont dû se passer pendant quelques jours de l'input de la SNCB. Les données étaient indisponibles. Il s'agit spécifiquement du flux GTFS (General Transit Feed Specification) que des développeurs peuvent solliciter auprès de la SNCB, s'ils veulent créer une appli dans laquelle ils souhaitent intégrer le règlement de service en temps réel.

Des développeurs, qui avaient pris contact à ce propos avec la SNCB, ne reçurent ni réponse claire ni explication. A Data News, l'entreprise ferroviaire annonce que le problème est résolu depuis mardi après-midi. Elle ne donne aucun détail, mais la cause du problème se trouverait du côté du nouveau règlement de service entraînant l'arrêt des flux de données. Tout est entre-temps rentré dans l'ordre.

Des applis telles iRail, Skipr, Citymapper, mais aussi Google Maps ont dû se passer pendant quelques jours de l'input de la SNCB. Les données étaient indisponibles. Il s'agit spécifiquement du flux GTFS (General Transit Feed Specification) que des développeurs peuvent solliciter auprès de la SNCB, s'ils veulent créer une appli dans laquelle ils souhaitent intégrer le règlement de service en temps réel.Des développeurs, qui avaient pris contact à ce propos avec la SNCB, ne reçurent ni réponse claire ni explication. A Data News, l'entreprise ferroviaire annonce que le problème est résolu depuis mardi après-midi. Elle ne donne aucun détail, mais la cause du problème se trouverait du côté du nouveau règlement de service entraînant l'arrêt des flux de données. Tout est entre-temps rentré dans l'ordre.