Le premier cap est atteint dans la modernisation à grande échelle de nos Pouvoirs Publics Fédéraux. SD Worx en a terminé avec le développement pour PersoPoint: la direction générale qui gère le personnel et l'administration des salaires du SPF Stratégie et Appui et de plus de 50 autres employeurs fédéraux et parastataux. "Depuis le 1er avril, le calcul des salaires de plus de trois mille collaborateurs s'effectue sur le nouveau moteur salarial basé sur SAP HCM, que nous avons intégré avec l'application Peoplesoft existante pour les dossiers du personnel. Il s'agit du SPF Stratégie et Appui, du SPF Intégration Sociale, du SPF Mobilité et de la Régie des Bâtiments. En tout, nous connecterons par phases avec PersoPoint plus de 70.000 collaborateurs de 50 institutions en tout", explique Kristien Van den Bon, en charge du secteur public chez SD Worx, qui a décroché le contrat.

Les RH intégrées au moteur salarial

"Pour la première fois, le système RH a été combiné de manière impeccable avec le moteur salarial. Il ne faut plus saisir les informations qu'en un seul endroit, et tout est automatiquement intégré au moteur salarial. Résultat? Moins de risques d'erreur et une durée de traitement plus courte", ajoute Liliane Verreyen, directrice de PersoPoint. Avant, il fallait ajuster la qualité des données dans les systèmes. Le post-traitement s'effectue désormais aussi tout à fait automatiquement, parce que le dossier numérique du personnel est entièrement intégré, tout comme la comptabilité fédérale l'est sur SAP Finance.

Cela peut paraître plus simple que cela ne l'est vraiment dans un contexte gouvernemental. Il est question de plusieurs statuts et horaires de travail avec des conditions de salaire très différentes et des carrières qui varient très fort. Pour les collaborateurs, la nouvelle fiche de salaire est du reste la seule innovation visible.

Le premier cap est atteint dans la modernisation à grande échelle de nos Pouvoirs Publics Fédéraux. SD Worx en a terminé avec le développement pour PersoPoint: la direction générale qui gère le personnel et l'administration des salaires du SPF Stratégie et Appui et de plus de 50 autres employeurs fédéraux et parastataux. "Depuis le 1er avril, le calcul des salaires de plus de trois mille collaborateurs s'effectue sur le nouveau moteur salarial basé sur SAP HCM, que nous avons intégré avec l'application Peoplesoft existante pour les dossiers du personnel. Il s'agit du SPF Stratégie et Appui, du SPF Intégration Sociale, du SPF Mobilité et de la Régie des Bâtiments. En tout, nous connecterons par phases avec PersoPoint plus de 70.000 collaborateurs de 50 institutions en tout", explique Kristien Van den Bon, en charge du secteur public chez SD Worx, qui a décroché le contrat."Pour la première fois, le système RH a été combiné de manière impeccable avec le moteur salarial. Il ne faut plus saisir les informations qu'en un seul endroit, et tout est automatiquement intégré au moteur salarial. Résultat? Moins de risques d'erreur et une durée de traitement plus courte", ajoute Liliane Verreyen, directrice de PersoPoint. Avant, il fallait ajuster la qualité des données dans les systèmes. Le post-traitement s'effectue désormais aussi tout à fait automatiquement, parce que le dossier numérique du personnel est entièrement intégré, tout comme la comptabilité fédérale l'est sur SAP Finance.Cela peut paraître plus simple que cela ne l'est vraiment dans un contexte gouvernemental. Il est question de plusieurs statuts et horaires de travail avec des conditions de salaire très différentes et des carrières qui varient très fort. Pour les collaborateurs, la nouvelle fiche de salaire est du reste la seule innovation visible.