La passation de pouvoir chez Alibaba est prévue pour le 10 mai. Ma restera cependant président de l'entreprise et sera toujours impliqué dans la stratégie et le développement.

Alibaba est en train de se distinguer. Sa progression est même si forte qu'elle pousse à la hausse le cours de l'action de Yahoo, qui possède un cinquième de l'entreprise chinoise, selon AllthingsD.

Le nouveau directeur travaille depuis 2000 déjà pour Alibaba et y a occupé plusieurs fonctions. Actuellement, il est chief data officer et responsable d'Aliyun OS, le système d'exploitation mobile de l'entreprise.

Chez Sony, un changement de pouvoir se prépare également. Ici, c'est Howard Stringer, président du conseil d'administration qui s'en va. De 2005 à février 2012, Stringer a été CEO de l'entreprise, jusqu'à ce qu'il transmette cette fonction à Kazuo Hirai. Depuis lors, il était président de Sony, mais il va également renoncer à cette fonction en juin.

Stringer, un ex-journaliste et ex-producteur et président chez CBS, continuera, selon le New York Times, à s'occuper d'oeuvres de charité, d'enseignement et de médicaments. Il restera aussi actif au sein de l'American Film Institute.