L'équipe en charge du cyber-crime de la police a été mise sur la piste de l'ado suite à une déposition d'une administration publique. Lorsqu'elle fouilla la maison du suspect, elle trouva et confisqua divers appareils. La détention de logiciels ou de matériel pour sites d'hameçonnage est en effet punissable.

Les sites web que l'ado a mis en ligne, étaient destinés à dérober des données de login personnelles de personnes ne se doutant de rien. Ensuite, il pouvait avec les données de login pillé leurs comptes en banque. La police examine encore si l'équipement découvert chez lui a réellement été utilisé à des fins d'hameçonnage. On ne sait provisoirement pas encore si le jeune a réussi voler de l'argent et si oui, combien.

La police invite les gens à ne jamais réagir à des courriels ou des applis demandant des codes pin ou des login personnels. Les banques, entreprises de cartes de crédit et magasins web ne l'exigent jamais.

L'équipe en charge du cyber-crime de la police a été mise sur la piste de l'ado suite à une déposition d'une administration publique. Lorsqu'elle fouilla la maison du suspect, elle trouva et confisqua divers appareils. La détention de logiciels ou de matériel pour sites d'hameçonnage est en effet punissable.Les sites web que l'ado a mis en ligne, étaient destinés à dérober des données de login personnelles de personnes ne se doutant de rien. Ensuite, il pouvait avec les données de login pillé leurs comptes en banque. La police examine encore si l'équipement découvert chez lui a réellement été utilisé à des fins d'hameçonnage. On ne sait provisoirement pas encore si le jeune a réussi voler de l'argent et si oui, combien.La police invite les gens à ne jamais réagir à des courriels ou des applis demandant des codes pin ou des login personnels. Les banques, entreprises de cartes de crédit et magasins web ne l'exigent jamais.