Un tribunal britannique a confisqué plusieurs 'crypto wallets' (portemonnaies) chez un hacker anglais, Grant West. Ce dernier était connu dans le web clandestin ('dark web') sous le pseudonyme 'Courvoisier' et fut arrêté suite à une opération policière. Le tribunal de Southwark lui a ordonné de rembourser l'argent acquis.

West utilisa des mails d'hameçonnage (phishing) pour s'emparer de données financières de milliers de personnes entre 2015 et 2017. Selon l'enquête de police, il aurait lancé aussi des cyber-attaques sur dix-sept grandes entreprises, dont Uber, T Mobile et les chaînes de supermarchés britanniques Sainsbury's et Asda. Il revendait en ligne les données dérobées et stockait l'argent sur plusieurs crypto-comptes.

Lors de son arrestation, les services de police ont découvert chez lui une carte SD comportant 78 millions de noms d'utilisateur et de mots de passe individuels, ainsi que 63.000 données liées à des cartes de crédit et de paiement. Pour ses attaques, il exploitait l'ordinateur portable de son amie, sur lequel se trouvait un dossier regroupant les données de 100.000 personnes.

West avait été appréhendé en septembre 2017 déjà et condamné en mai de cette année à dix ans d'emprisonnement pour fraude. Cette semaine, le tribunal a également confisqué son crypto-argent, à savoir quelque 990.000 euros en espèces numériques. Ces monnaies seront revendues pour indemniser les victimes.