En janvier, le directeur de Tesla, Elon Musk, avait déclaré qu'il 'espérait bien' que son entreprise dispose cette année encore d'une voiture capable d'évoluer dans le trafic sans aucune aide humaine. Il avait tenu ces propos dans le cadre d'une explication des chiffres trimestriels du développeur de voitures électriques. Via Twitter, Musk avait évoqué aussi une version d'essai de la technologie qui le permettrait.

'Mais selon CJ, ce tweet de Musk ne correspond pas à la réalité. Tesla se trouve actuellement au niveau 2', peut-on lire dans les documents sollicité via le pendant américain de la Loi sur la publicité de l'administration. Le mémo fait référence à CJ Moore, responsable du développement des logiciels pour les voitures autonomes chez Tesla, qui donna ces informations lors d'une réunion avec le service de circulation.

Accidents

Le niveau 2 correspond à un déplacement automatisé, mais où une personne garde encore et toujours le contrôle de la voiture, laquelle peut évoluer, accélérer ou freiner de manière indépendante. L'automatisation complète ne serait atteinte qu'au niveau 5.

'Tesla a indiqué qu'Elon a extrapolé le rythme d'innovation, lorsqu'il évoqua les capacités au niveau 5. Tesla même n'a pas affirmé atteindre le niveau 5 avant la fin de cette année', peut-on lire dans le mémo sollicité par le groupe d'action PlainSite.

Les autorités californiennes enquêtent actuellement sur les circonstances d'une collision entre une voiture Tesla et un camion renversé mercredi. On ne sait pas clairement si la fonction de pilotage automatique était activée lors de cet accident mortel. Lors d'un autre accident mortel impliquant une voiture Tesla au Texas, cette fonction était quasi à coup sûr activée, selon la police routière, mais Musk le conteste.

En janvier, le directeur de Tesla, Elon Musk, avait déclaré qu'il 'espérait bien' que son entreprise dispose cette année encore d'une voiture capable d'évoluer dans le trafic sans aucune aide humaine. Il avait tenu ces propos dans le cadre d'une explication des chiffres trimestriels du développeur de voitures électriques. Via Twitter, Musk avait évoqué aussi une version d'essai de la technologie qui le permettrait.'Mais selon CJ, ce tweet de Musk ne correspond pas à la réalité. Tesla se trouve actuellement au niveau 2', peut-on lire dans les documents sollicité via le pendant américain de la Loi sur la publicité de l'administration. Le mémo fait référence à CJ Moore, responsable du développement des logiciels pour les voitures autonomes chez Tesla, qui donna ces informations lors d'une réunion avec le service de circulation.Le niveau 2 correspond à un déplacement automatisé, mais où une personne garde encore et toujours le contrôle de la voiture, laquelle peut évoluer, accélérer ou freiner de manière indépendante. L'automatisation complète ne serait atteinte qu'au niveau 5.'Tesla a indiqué qu'Elon a extrapolé le rythme d'innovation, lorsqu'il évoqua les capacités au niveau 5. Tesla même n'a pas affirmé atteindre le niveau 5 avant la fin de cette année', peut-on lire dans le mémo sollicité par le groupe d'action PlainSite.Les autorités californiennes enquêtent actuellement sur les circonstances d'une collision entre une voiture Tesla et un camion renversé mercredi. On ne sait pas clairement si la fonction de pilotage automatique était activée lors de cet accident mortel. Lors d'un autre accident mortel impliquant une voiture Tesla au Texas, cette fonction était quasi à coup sûr activée, selon la police routière, mais Musk le conteste.