Selon le 2019 Digital Means Business Report de NTT (lien de téléchargement), seuls 11 pour cent des organisations se disent très satisfaites de ceux qui ont la charge de leur transformation numérique, malgré le fait que quasiment trois-quarts d'entre elles se trouvent toujours en cours de trajet. Au niveau mondial, des organisations enregistrent certes quelque succès au niveau de leur transformation numérique, mais pour être vraiment réussi, ce processus exige toutefois des changements en profondeur. Cela, en combinaison avec un manque de leadership, constitue un obstacle pour beaucoup d'entreprises.

Voilà la conclusion tirée par NTT, la société mère de Dimension Data, sur base d'un questionnaire remis à 1.157 participants dans quinze pays non nommément cités dans le monde. Moins de la moitié (49 pour cent) d'entre eux croit que l'équipe formatrice dispose des compétences requises pour mener à bien la transformation numérique.

NTT constate surtout une carence de coordination entre les équipes IT et l'entreprise au sens large. Pratiquement la moitié (49 pour cent) des projets de transformation numérique est encore et toujours dirigée par le département IT des entreprises. Dans 29 pour cent des cas, il s'agit d'un accord de collaboration entre le métier et l'IT.