Un juge néerlandais: 'C'est l'homme/la femme qui conduit une voiture Tesla'

23/11/18 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: Datanews

Ce n'est pas l'autopilote, mais l'homme ou la femme occupant le siège conducteur qui est responsable de la conduite d'une voiture Tesla. Et cette personne ne peut par conséquent pas utiliser un téléphone mobile durant les déplacements: telle est la teneur d'un jugement en référé rendu par le tribunal d'Utrecht aux Pays-Bas.

Un juge néerlandais: 'C'est l'homme/la femme qui conduit une voiture Tesla'

© REUTERS

Le procès avait été intenté par un habitant d'Amsterdam, Vincent Everts. Cet homme s'était vu l'année dernière infliger deux amendes pour avoir utilisé son portable au volant de sa Tesla. Il argumenta qu'il devait uniquement contrôler l'autopilote et que, tout comme un instructeur automobile, il lui était par conséquent permis de téléphoner dans la voiture.

Le juge en référé a toutefois confirmé la sentence rendue dans une affaire comparable. Monsieur Everts précise la destination de sa voiture et comment celle-ci doit réagir dans des cas d'urgence, ce qui fait de lui le véritable conducteur, selon le juge. Tesla elle-même signale par ailleurs aussi qu'en Europe, les personnes derrière le volant doivent toujours être prêtes à intervenir.

Nos partenaires