Sedar Soares, un jeune assassiné, a lancé un appel à la TV grâce à la technologie 'deepfake'. © Politie.nl

L'appel a été lancé lors du documentaire WNL 'Spreek! Nu'!, diffusé dimanche soir sur la chaîne TV néerlandaise NPO1. Il figure également sur le site web Politie.nl.

Transaction pourrie

Pour les enregistrements, il a été fait appel à la technologie de l'hyper-trucage (deepfake). On y voit le jeune, qui passait à l'époque pour un joueur de football très talentueux, jongler avec un ballon devant une haie de membres de sa famille, d'amis et de policiers. Il fut abattu, alors qu'il était en train de participer à une bataille de boules de neige à proximité d'une station de métro à Rotterdam. Les enquêteurs pensent que le jeune a été par erreur la victime d'une transaction pourrie.

Sedar Soares, un jeune assassiné, a lancé un appel à la TV grâce à la technologie 'deepfake'. © Politie.nlL'appel a été lancé lors du documentaire WNL 'Spreek! Nu'!, diffusé dimanche soir sur la chaîne TV néerlandaise NPO1. Il figure également sur le site web Politie.nl.Pour les enregistrements, il a été fait appel à la technologie de l'hyper-trucage (deepfake). On y voit le jeune, qui passait à l'époque pour un joueur de football très talentueux, jongler avec un ballon devant une haie de membres de sa famille, d'amis et de policiers. Il fut abattu, alors qu'il était en train de participer à une bataille de boules de neige à proximité d'une station de métro à Rotterdam. Les enquêteurs pensent que le jeune a été par erreur la victime d'une transaction pourrie.