En novembre 2014, Twitter avait déclaré tabler à terme sur 550 millions d'utilisateurs actifs mensuels. Or le groupe qui voudrait croître encore, afin de concurrencer d'autres médias sociaux tels Facebook, n'a enregistré une augmentation du nombre de ses membres 'que' jusqu'à 313 millions d'utilisateurs mensuels. En outre, beaucoup d'utilisateurs n'hésitent pas à migrer vers d'autres médias sociaux tels Snapchat et Instagram, surtout aux Etats-Unis.

Pour l'actionnaire Doris Shenwick, ces résultats décevants constituent une raison de traîner Twitter en justice.

Maigres résultats

Ce n'est pas un secret que de dire que Twitter ne satisfait pas aux attentes du marché. L'entreprise même attribue ses maigres résultats au fait que les annonceurs n'augmentent pas leurs dépenses aussi vite qu'escompté.

Dans une tentative de changer la situation, Twitter se tourne désormais aussi vers les services de diffusion (streaming). C'est ainsi que l'entreprise a déjà acquis entre autres les droits de retransmission en ligne des rencontres de la National Football League (NFL). La première diffusion a attiré 2,1 millions de personnes.

(ANP/WK)

En novembre 2014, Twitter avait déclaré tabler à terme sur 550 millions d'utilisateurs actifs mensuels. Or le groupe qui voudrait croître encore, afin de concurrencer d'autres médias sociaux tels Facebook, n'a enregistré une augmentation du nombre de ses membres 'que' jusqu'à 313 millions d'utilisateurs mensuels. En outre, beaucoup d'utilisateurs n'hésitent pas à migrer vers d'autres médias sociaux tels Snapchat et Instagram, surtout aux Etats-Unis.Pour l'actionnaire Doris Shenwick, ces résultats décevants constituent une raison de traîner Twitter en justice.Maigres résultatsCe n'est pas un secret que de dire que Twitter ne satisfait pas aux attentes du marché. L'entreprise même attribue ses maigres résultats au fait que les annonceurs n'augmentent pas leurs dépenses aussi vite qu'escompté.Dans une tentative de changer la situation, Twitter se tourne désormais aussi vers les services de diffusion (streaming). C'est ainsi que l'entreprise a déjà acquis entre autres les droits de retransmission en ligne des rencontres de la National Football League (NFL). La première diffusion a attiré 2,1 millions de personnes.(ANP/WK)