Un certain Rossi Lorathio Adams II a été condamné aux Etats-Unis à une peine de prison de quatorze ans, parce qu'il aurait demandé à quelqu'un de voler un nom de domaine en recourant à la force. Adams dirige une petite entreprise de médias sociaux appelée 'State Snaps', qui possède des millions de suiveurs sur Snapchat, Instagram et Twitter et qui semble se spécialiser dans les photos et vidéos de jeunes qui "se livrent à des comportements irrévérencieux, à des beuveries et à des déshabillages complets", à en croire le communiqué de presse de la Justice américaine.

Le nom de domaine convoité est 'doitforstate.com', par analogie à 'do it for the Vine', une expression souvent employée sur le réseau social Vine entre-temps disparu. Adams essaya pendant deux ans de persuader le titulaire de ce nom de domaine de lui céder l'URL. Or le propriétaire réclamait 20.000 dollars, un montant qu'Adams ne voulait pas payer. En juin 2017, un neveu d'Adams, un certain Sherman Hopkins, entra par effraction chez le propriétaire du nom de domaine en question pour le contraindre au moyen d'une arme à feu et d'un taser de le céder.

L'agression se passa mal. Hopkins frappa et électrocuta plusieurs fois la victime, avant d'être finalement maîtrisé et même abattu. Tant Hopkins que le titulaire du nom de domaine ont cependant survécu, et Hopkins plaida coupable au cours du procès qui s'ensuivit. Il devra passer vingt ans derrière les barreaux.

Parmi les preuves recueillies par la police, il y avait notamment un document manuscrit donnant instruction de céder le nom de domaine en question, ainsi que le numéro de compte GoDaddy et l'adresse e-mail personnelle d'Adams, où le compte devait être transféré. Adams s'est finalement vu infliger une peine de prison de 168 mois et une amende de 9.000 dollars, plus 26.000 dollars de frais de justice. Adams va faire appel de ce jugement.

Un certain Rossi Lorathio Adams II a été condamné aux Etats-Unis à une peine de prison de quatorze ans, parce qu'il aurait demandé à quelqu'un de voler un nom de domaine en recourant à la force. Adams dirige une petite entreprise de médias sociaux appelée 'State Snaps', qui possède des millions de suiveurs sur Snapchat, Instagram et Twitter et qui semble se spécialiser dans les photos et vidéos de jeunes qui "se livrent à des comportements irrévérencieux, à des beuveries et à des déshabillages complets", à en croire le communiqué de presse de la Justice américaine.Le nom de domaine convoité est 'doitforstate.com', par analogie à 'do it for the Vine', une expression souvent employée sur le réseau social Vine entre-temps disparu. Adams essaya pendant deux ans de persuader le titulaire de ce nom de domaine de lui céder l'URL. Or le propriétaire réclamait 20.000 dollars, un montant qu'Adams ne voulait pas payer. En juin 2017, un neveu d'Adams, un certain Sherman Hopkins, entra par effraction chez le propriétaire du nom de domaine en question pour le contraindre au moyen d'une arme à feu et d'un taser de le céder. L'agression se passa mal. Hopkins frappa et électrocuta plusieurs fois la victime, avant d'être finalement maîtrisé et même abattu. Tant Hopkins que le titulaire du nom de domaine ont cependant survécu, et Hopkins plaida coupable au cours du procès qui s'ensuivit. Il devra passer vingt ans derrière les barreaux. Parmi les preuves recueillies par la police, il y avait notamment un document manuscrit donnant instruction de céder le nom de domaine en question, ainsi que le numéro de compte GoDaddy et l'adresse e-mail personnelle d'Adams, où le compte devait être transféré. Adams s'est finalement vu infliger une peine de prison de 168 mois et une amende de 9.000 dollars, plus 26.000 dollars de frais de justice. Adams va faire appel de ce jugement.