Le fait que Foxconn ne recrute plus jusqu'en mars 2013 en Chine, est dû, selon l'entreprise, au fait qu'en comparaison avec l'année dernière, davantage de travailleurs sont rentrés de leurs vacances de Nouvel An chinois, ce qui fait qu'il n'y a plus besoin de personnel supplémentaire.

Selon l'entreprise, il n'est donc pas question d'une réduction de la production d'iPhone suite à une demande moindre, ce que prétendait notamment le journal Financial Times. Suite à ces avis négatifs, l'action d'Apple s'est repliée de 2,4 pour cent à la Bourse de New York ce mercredi.

Le fait que Foxconn ne recrute plus jusqu'en mars 2013 en Chine, est dû, selon l'entreprise, au fait qu'en comparaison avec l'année dernière, davantage de travailleurs sont rentrés de leurs vacances de Nouvel An chinois, ce qui fait qu'il n'y a plus besoin de personnel supplémentaire. Selon l'entreprise, il n'est donc pas question d'une réduction de la production d'iPhone suite à une demande moindre, ce que prétendait notamment le journal Financial Times. Suite à ces avis négatifs, l'action d'Apple s'est repliée de 2,4 pour cent à la Bourse de New York ce mercredi.