Les photos du nouvel appareil d'Essential montrent un long téléphone étroit qui, au niveau de sa forme, diffère de l'aspect 18:9 ou 19:9 habituel de la plupart des smartphones sortis ces dernières années. En principe, il ressemble en gros au Note 10, mais scindé verticalement en deux. L'écran intègre une interface utilisateur qui semble se composer de petites applis à cartes enfichables avec de grands boutons.

Les couleurs sont également étonnantes. La finition des appareils semble changer de teinte en fonction de l'intensité lumineuse, un peu par analogie avec les tendances duo-chromes dans la mode. L'appareil se trouverait encore dans une phase de test précoce, selon un porte-parole d'Essential au site technologique The Verge. D'après des rumeurs, il s'appellerait (provisoirement) Project Gem.

Essential est le nouveau projet d'Andy Rubin, l'homme qui avait créé notamment Android chez Google, avant de devoir quitter l'entreprise en raison de ses agissements à caractère sexuel. Son parachute doré reçu lors de son départ avait provoqué notamment un malaise social et une grève du personnel, qui accusait Google de protéger ses directeurs. Les premières images de l'appareil d'Essential proviennent du compte Twitter de Rubin.

Il s'agit déjà du deuxième appareil d'Essential. Le premier Essential Phone, le PH-1 se caractérisait déjà par des couleurs assez étonnantes. Il n'a guère rencontré de succès sur le marché, en partie parce que le logiciel qu'il faisait tourner, manquait de qualité lors du lancement. Selon des rumeurs, cette version serait essentiellement pilotée par la voix, ce qui semble logique au vu de sa forme. Etant donné l'historique de Rubin, il serait aussi normal que l'appareil tourne sur Android. Reste encore à savoir à quoi ressembleront la plupart applis sur ce long et étroit écran.