Par souci de clarté, cette mesure ne s'applique pas à tous les citoyens, mais spécifiquement à ceux qui ne respectent pas le confinement, selon The Register.

Actuellement, le State Emergency Coordinator a autorisé l'utilisation d'un matériel de surveillance soit via un appareil dans l'habitation, soit via un élément que la personne ciblée doit porter, soit encore via un autre type de monitoring électronique. Cette mesure a été approuvée dans le cadre d'un ensemble plus large de mesures en vue de faire face à la crise corona.

Tout citoyen se voyant imposer ce genre d'appareil et qui l'endommage, l'enlève ou le manipule, encourt un an d'emprisonnement ou une amende de douze mille dollars australiens (6.640 euros).

Par souci de clarté, cette mesure ne s'applique pas à tous les citoyens, mais spécifiquement à ceux qui ne respectent pas le confinement, selon The Register.Actuellement, le State Emergency Coordinator a autorisé l'utilisation d'un matériel de surveillance soit via un appareil dans l'habitation, soit via un élément que la personne ciblée doit porter, soit encore via un autre type de monitoring électronique. Cette mesure a été approuvée dans le cadre d'un ensemble plus large de mesures en vue de faire face à la crise corona.Tout citoyen se voyant imposer ce genre d'appareil et qui l'endommage, l'enlève ou le manipule, encourt un an d'emprisonnement ou une amende de douze mille dollars australiens (6.640 euros).