La mission sans équipage fait partie du programme New Frontiers de la NASA, qui a comme but d'effectuer des recherches sur différentes planètes de notre système solaire. Dragonfly aura plus ou moins la taille d'une voiturette de golf et sera équipé de quatre hélices. Le drone à propulsion nucléaire pourra parcourir en tout plus de 175 kilomètres à travers l'épaisse atmosphère de Titan et y atterrira en divers endroits.

Le directeur de la NASA, Jim Bridenstine, se montre enthousiaste: "C'est avec une grande fierté que j'annonce aujourd'hui notre prochaine mission New Frontiers, dans le cadre de laquelle Dragonfly explorera la plus grande lune de Saturne, Titan. Titan est différent de n'importe quel autre lieu de notre système solaire et ne pourrait être mieux comparé qu'au début de la Terre."