Terpin exige pas moins de 224 millions de dollars de dédommagement, ce qui correspond à quasiment 200 millions d'euros. Ce montant se compose partiellement du dédommagement pour les jetons ('tokens') dérobés, mais la majeure partie représente une sanction financière infligée à AT&T.

Terpin affirme qu'il a été la victime de ce qu'on appelle un 'SIM swap'. Cela signifie que quelqu'un est parvenu à inciter le fournisseur à associer le numéro de téléphone de Terpin à une autre carte SIM appartenant à des escrocs. Ceux-ci ont ainsi pu changer le mot de passe et avoir accès à son compte.

Terpin a créé BitAngels, le premier capital-risqueur à avoir investi de l'argent dans le commerce des bitcoins.