L'Autoriteit Persoonsgegevens (AP) a reçu des dizaines de plaintes à propos de Locatefamily.com. Via ce site, il est possible de renouer le contact avec certaines personnes, comme des amis, des condisciples ou des membres de la famille. Mais lorsque des gens voient apparaître leur adresse complète et parfois leur numéro de téléphone sur ce site, ils ne savent pas comment ces informations sont arrivées là.

'Il peut par exemple arriver que des gens ne soupçonnant rien se voient soudainement contactés par des visiteurs inattendus', affirme l'AP. Sur ce site, on trouve les données de personnes du monde entier, dont plus de 140.000 habitants de la Belgique.

Risque de fraude à l'identité

La vice-présidente de l'AP, Monique Verdier, déclare à ce propos: 'Ce qui est privé, doit le rester. Avec ce genre de renseignements, des personnes mal intentionnées peuvent par exemple recourir à de la fraude à l'identité. Ou venir chez vous, voire vous importuner par téléphone ou e-mail.'

Il n'est pas possible de faire aisément supprimer ces informations. 'Cela est dû au fait que Locatefamily.com ne possède pas de représentant dans l'Union européenne.' Les organisations qui proposent dans l'UE des services ou des produits, doivent créer un guichet, où les gens peuvent s'adresser pour obtenir des renseignements ou pour exercer leurs droits à la confidentialité.

Pour contraindre Locatefamily.com à ouvrir un guichet dans l'UE, l'AP lui avait infligé une astreinte. L'entreprise devait désigner un représentant avant le 18 mars 2021. Puisque tel n'est pas le cas, elle doit verser toutes les deux semaines durant lesquelles elle n'obtempère pas un montant de 20.000 euros avec un maximum de 120.000 euros.

Locatefamily.com n'a toujours pas confirmé à l'Autoriteit Persoonsgegevens si elle a entre-temps nommé un représentant pour l'UE.

L'Autoriteit Persoonsgegevens (AP) a reçu des dizaines de plaintes à propos de Locatefamily.com. Via ce site, il est possible de renouer le contact avec certaines personnes, comme des amis, des condisciples ou des membres de la famille. Mais lorsque des gens voient apparaître leur adresse complète et parfois leur numéro de téléphone sur ce site, ils ne savent pas comment ces informations sont arrivées là.'Il peut par exemple arriver que des gens ne soupçonnant rien se voient soudainement contactés par des visiteurs inattendus', affirme l'AP. Sur ce site, on trouve les données de personnes du monde entier, dont plus de 140.000 habitants de la Belgique.La vice-présidente de l'AP, Monique Verdier, déclare à ce propos: 'Ce qui est privé, doit le rester. Avec ce genre de renseignements, des personnes mal intentionnées peuvent par exemple recourir à de la fraude à l'identité. Ou venir chez vous, voire vous importuner par téléphone ou e-mail.'Il n'est pas possible de faire aisément supprimer ces informations. 'Cela est dû au fait que Locatefamily.com ne possède pas de représentant dans l'Union européenne.' Les organisations qui proposent dans l'UE des services ou des produits, doivent créer un guichet, où les gens peuvent s'adresser pour obtenir des renseignements ou pour exercer leurs droits à la confidentialité.Pour contraindre Locatefamily.com à ouvrir un guichet dans l'UE, l'AP lui avait infligé une astreinte. L'entreprise devait désigner un représentant avant le 18 mars 2021. Puisque tel n'est pas le cas, elle doit verser toutes les deux semaines durant lesquelles elle n'obtempère pas un montant de 20.000 euros avec un maximum de 120.000 euros.Locatefamily.com n'a toujours pas confirmé à l'Autoriteit Persoonsgegevens si elle a entre-temps nommé un représentant pour l'UE.