A l'aide de produits dérivés, des investisseurs peuvent spéculer sur les cours des crypto-monnaies telles le bitcoin, sans en posséder réellement. La FCA déclare qu'en raison de cette interdiction, un montant de 35 millions de livres (quelque 38 millions d'euros) de pertes annuelles sera évité aux consommateurs. La mesure entrera en vigueur le 6 janvier 2021.

La Financial Conduct Authority avait l'année dernière déjà proposé d'imposer une interdiction sur les produits dérivés liés aux espèces numériques.

A l'aide de produits dérivés, des investisseurs peuvent spéculer sur les cours des crypto-monnaies telles le bitcoin, sans en posséder réellement. La FCA déclare qu'en raison de cette interdiction, un montant de 35 millions de livres (quelque 38 millions d'euros) de pertes annuelles sera évité aux consommateurs. La mesure entrera en vigueur le 6 janvier 2021.La Financial Conduct Authority avait l'année dernière déjà proposé d'imposer une interdiction sur les produits dérivés liés aux espèces numériques.