Ces enquêtes succèdent à un accord que la Justice et la FTC auraient conclu. Ce faisant, la Justice examinerait Google à la loupe, tandis que la FTC prendrait à son compte Facebook et Amazon. Les autorités américaines souhaiteraient savoir si ces géants internet se rendent coupables de concurrence déloyale en raison de leurs positions dominantes respectives sur le marché.

A Wall Street, des investisseurs ont réagi avec appréhension à ces nouvelles. L'action de la société-mère de Google, Alphabet, a ainsi entre-temps perdu 6,6 pour cent de sa valeur, alors que celle de Facebook régressait de 8,8 pour cent, et que celle Amazon cédait 4,6 pour cent.