Le conglomérat technologique chinois serait prêt à payer 21 dollars par action, soit une prime de 19,3% sur le prix de clôture de lundi. Une telle acquisition serait la plus importante jamais réalisée par une entreprise chinoise à l'international.

Un porte-parole de Micron a indiqué que la société américaine n'avait pas encore reçu d'offre et a refusé tout autre commentaire. Le gouvernement américain risque de se montrer sceptique envers une reprise de cette ampleur.