Le jeune Belge de 25 ans a développé avec son partenaire britannique Peter Hendley, 27 ans, un système optique de reconnaissance des déchets basé sur l'intelligence artificielle et un bras robotique qui trie précisément chaque déchet de manière automatique. Cette invention permet d'augmenter le pourcentage des déchets triés dans les parcs à conteneurs afin de rendre le recyclage financièrement viable.

L'entreprise "Recycleye" a vu le jour à la suite de leur projet de recherche. Les deux inventeurs ont créé leur système dans le garage des parents de Peter Hedley à l'aide d'une caméra, d'un tapis roulant et d'un tas de déchets provenant de conteneurs à ordures.

Le duo partage la première place avec l'Américaine Erin Smith qui a créé une application de détection précoce de la maladie de Parkinson basée, entre autres, sur la reconnaissance des expressions faciales.

Le jeune Belge de 25 ans a développé avec son partenaire britannique Peter Hendley, 27 ans, un système optique de reconnaissance des déchets basé sur l'intelligence artificielle et un bras robotique qui trie précisément chaque déchet de manière automatique. Cette invention permet d'augmenter le pourcentage des déchets triés dans les parcs à conteneurs afin de rendre le recyclage financièrement viable.L'entreprise "Recycleye" a vu le jour à la suite de leur projet de recherche. Les deux inventeurs ont créé leur système dans le garage des parents de Peter Hedley à l'aide d'une caméra, d'un tapis roulant et d'un tas de déchets provenant de conteneurs à ordures.Le duo partage la première place avec l'Américaine Erin Smith qui a créé une application de détection précoce de la maladie de Parkinson basée, entre autres, sur la reconnaissance des expressions faciales.