Aujourd'hui même, Guy Van den Broeck s'est vu remettre la Computers and Thought Award lors de l'International Joint Conference on Artificial Intelligence (IJCAI) organisée à Macao en Chine. Cette récompense est considérée comme la plus haute distinction pour des chercheurs en AI de moins de 35 ans.

Van den Broeck a effectué son doctorat au Departement Computerwetenschappen de la KU Leuven et est à présent Assistant Professor à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA), où il dirige un laboratoire de recherche sur l'apprentissage machine.

Au début de cette année, Van den Broeck avait obtenu une bourse de recherche Samueli, afin de démocratiser l'apprentissage machine. Il travaille sur une espèce de 'lingua franca' pour l'apprentissage machine, basée sur des langages de programmation probabilistiques. L'objectif est que tout un chacun - y compris les écoliers - puisse écrire des programmes exploitant l'intelligence artificielle.