Seth Aaron Pendley (28 ans) a été arrêté jeudi dernier. Le FBI aurait découvert sa trace, après qu'il ait tenu certains propos sur un forum réservé aux milices. Il s'était aussi vanté sur Facebook d'avoir pris part à l'envahissement du Capitole américain début janvier.

Un indicateur avait transmis l'adresse mail de l'individu. Un deuxième indicateur avait signalé que ce dernier caressait le projet d'effectuer un attentat dans un grand centre de données au moyen d'explosifs C-4, afin de paralyser 'quelque 70 pour cent d'internet'.

Ce dernier point n'est pas crédible à dire vrai. Même AWS, la division des centres de données d'Amazon, le principal fournisseur 'cloud' des Etats-Unis, ne fournit pas septante pour cent d'internet.

En outre, la plupart des données et des applications sont conservées dans plusieurs centres de données. Un attentat réussi causerait certes de gros problèmes à ces services, mais la plupart pourraient en théorie de nouveau fonctionner ailleurs quelques heures après.

Le FBI est parvenu à appréhender Pendley en recourant à un agent double se présentant comme un trafiquant d'armes. Il encourt vingt ans de prison. De son côté, Amazon remercie le FBI pour avoir découvert et arrêter l'individu.

Seth Aaron Pendley (28 ans) a été arrêté jeudi dernier. Le FBI aurait découvert sa trace, après qu'il ait tenu certains propos sur un forum réservé aux milices. Il s'était aussi vanté sur Facebook d'avoir pris part à l'envahissement du Capitole américain début janvier.Un indicateur avait transmis l'adresse mail de l'individu. Un deuxième indicateur avait signalé que ce dernier caressait le projet d'effectuer un attentat dans un grand centre de données au moyen d'explosifs C-4, afin de paralyser 'quelque 70 pour cent d'internet'.Ce dernier point n'est pas crédible à dire vrai. Même AWS, la division des centres de données d'Amazon, le principal fournisseur 'cloud' des Etats-Unis, ne fournit pas septante pour cent d'internet.En outre, la plupart des données et des applications sont conservées dans plusieurs centres de données. Un attentat réussi causerait certes de gros problèmes à ces services, mais la plupart pourraient en théorie de nouveau fonctionner ailleurs quelques heures après.Le FBI est parvenu à appréhender Pendley en recourant à un agent double se présentant comme un trafiquant d'armes. Il encourt vingt ans de prison. De son côté, Amazon remercie le FBI pour avoir découvert et arrêter l'individu.