Ces derniers temps, Trump s'est fâché sur les constructeurs automobiles Ford, General Motors et Toyota, parce qu'ils font construire leurs voitures au Mexique. Toyota entre autres entend bâtir une nouvelle usine dans ce pays, ce qui ne plaît pas du tout à Trump. Il s'est donc tourné vers Twitter pour le clamer haut et fort, et Toyota a enregistré ensuite de manière tout à fait inattendue un recul du cours de son action de 2 pour cent.

Boeing, Lockheed Martin, Amazon et Carrier ont aussi fait l'objet de critiques. Les déclarations musclées de Trump impactent le cours des actions de ces entreprises, mais aussi d'autres firmes encore, qui pourraient être les cibles suivantes de Trump. Voilà pourquoi l'appli Trump Trigger envoie une notification aux investisseurs, lorsque le futur président twitte à propos d'actions se trouvant dans leur portefeuille.

Ces derniers temps, Trump s'est fâché sur les constructeurs automobiles Ford, General Motors et Toyota, parce qu'ils font construire leurs voitures au Mexique. Toyota entre autres entend bâtir une nouvelle usine dans ce pays, ce qui ne plaît pas du tout à Trump. Il s'est donc tourné vers Twitter pour le clamer haut et fort, et Toyota a enregistré ensuite de manière tout à fait inattendue un recul du cours de son action de 2 pour cent.Boeing, Lockheed Martin, Amazon et Carrier ont aussi fait l'objet de critiques. Les déclarations musclées de Trump impactent le cours des actions de ces entreprises, mais aussi d'autres firmes encore, qui pourraient être les cibles suivantes de Trump. Voilà pourquoi l'appli Trump Trigger envoie une notification aux investisseurs, lorsque le futur président twitte à propos d'actions se trouvant dans leur portefeuille.