Nile.AI a son siège à Los Angeles (Californie) et est dirigée par le Dr Leo Petrossian. De par son investissement, UCB en deviendra l'actionnaire principal et siègera au sein de son conseil d'administration. L'objectif est que l'entreprise acquière aussi la connaissance et les données de Nile.

La jeune entreprise se profile comme une 'digital health company' se focalisant clairement sur le traitement de l'épilepsie et ce, aux côtés du patient, du personnel médical et des institutions de santé (hôpitaux).

Concrètement, il s'agit d'une appli pour patients et d'un portail pour les prestataires de soins, où l'état du patient peut être suivi. Sur base des données, des décisions peuvent alors être prises en matière de traitement.

L'épilepsie est une affection neurale se présentant sous diverses formes. Cela signifie dès lors qu'il n'existe pas un traitement uniforme pour soigner les patients. Même pour limiter les attaques, il faut souvent rechercher longtemps le médicament ad hoc et son interaction. L'objectif de Nile est de réduire la recherche d'un traitement optimal.

'UCB dispose d'une connaissance approfondie de l'épilepsie et des défis à relever quotidiennement par les personnes qui en souffrent, en ce compris la façon dont elles communiquent avec le personnel médical', déclare Charles Van Zyl, executive vice president en charge des Neurology Solutions & International Markets chez UCB: 'Nous pensons que la plate-forme de Nile peut offrir de précieuses informations permettant de fournir une meilleure expérience sanitaire pour les gens souffrant d'épilepsie.'

La technologie de l'entreprise est actuellement testée dans deux institutions de soins américaines, à savoir le Massachusetts General Hospital et le Michigan State University Healthcare. L'objectif est de commercialiser l'appli et la plate-forme ultérieurement cette année encore.

Nile.AI a son siège à Los Angeles (Californie) et est dirigée par le Dr Leo Petrossian. De par son investissement, UCB en deviendra l'actionnaire principal et siègera au sein de son conseil d'administration. L'objectif est que l'entreprise acquière aussi la connaissance et les données de Nile.La jeune entreprise se profile comme une 'digital health company' se focalisant clairement sur le traitement de l'épilepsie et ce, aux côtés du patient, du personnel médical et des institutions de santé (hôpitaux).Concrètement, il s'agit d'une appli pour patients et d'un portail pour les prestataires de soins, où l'état du patient peut être suivi. Sur base des données, des décisions peuvent alors être prises en matière de traitement.L'épilepsie est une affection neurale se présentant sous diverses formes. Cela signifie dès lors qu'il n'existe pas un traitement uniforme pour soigner les patients. Même pour limiter les attaques, il faut souvent rechercher longtemps le médicament ad hoc et son interaction. L'objectif de Nile est de réduire la recherche d'un traitement optimal.'UCB dispose d'une connaissance approfondie de l'épilepsie et des défis à relever quotidiennement par les personnes qui en souffrent, en ce compris la façon dont elles communiquent avec le personnel médical', déclare Charles Van Zyl, executive vice president en charge des Neurology Solutions & International Markets chez UCB: 'Nous pensons que la plate-forme de Nile peut offrir de précieuses informations permettant de fournir une meilleure expérience sanitaire pour les gens souffrant d'épilepsie.'La technologie de l'entreprise est actuellement testée dans deux institutions de soins américaines, à savoir le Massachusetts General Hospital et le Michigan State University Healthcare. L'objectif est de commercialiser l'appli et la plate-forme ultérieurement cette année encore.