Grâce à ce rachat, Ubisoft, qui était déjà cliente chez i3D.net, entend améliorer son expérience en ligne. i3D.net possède aujourd'hui 33 centres de données dans le monde et dispose de 3.000 clients.

"Nous continuons d'étendre nos activités en ligne, afin de fournir des jeux et des services capables d'améliorer sensiblement l'expérience de nos joueurs. En ajoutant l'expertise et les technologies d'i3D.net aux nôtres, nous progresserons nettement dans notre ambition de fournir la meilleure connectivité et les meilleures performances possibles à nos utilisateurs. De son côté, i3D.net continuera de fournir des services sophistiqués à ses clients et bénéficiera de notre support à long terme", annonce Yves Guillemot, cofondateur et CEO d'Ubisoft.

Plate-forme

i3D.net a été fondée en 2002 par le Néerlandais Stijn Koster, qui en est le CEO aujourd'hui encore. A partir de là, l'entreprise a grandi en tant que fournisseur mondial de services d'infrastructure en ligne et de solutions d'hébergement géré. Connecté à 29 internet-exchanges, le réseau i3D.net offre aux joueurs un accès à sa plate-forme ONE dans le monde entier.

Dans un communiqué, Koster affirme que son entreprise continuera de servir de plate-forme d'hébergement géré indépendante, mais que grâce au soutien d'Ubisoft, elle pourra élargir sa portée internationale. L'on s'attend à ce que cette acquisition d'i3D.net soit entérinée d'ici la fin de l'exercice fiscal.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.